Pourquoi des guitares plus puissantes ?

Nous recevons beaucoup de guitaristes et échangeons par mail  et téléphone avec un nombre impressionnant de guitaristes. A chaque fois la question de la puissance sonore de l’instrument (souvent opposée par ailleurs à la couleur tonale de l’instrument) est une discussion récurrente.

Voici une question évidente pour un guitariste amateur ou un guitariste qui fait peu de concert en public. Chacun aura son propre avis sur le bien fondé de jouer sur des instruments plus puissants, voici quelques réflexions en vrac qui vous l’aurez compris vont toutes vers une puissance plus maîtrisée de notre instrument:

  • la guitare est un instrument à corde pincée donc la particularité et d’avoir une durée de son limitée qui ne dépasse pas souvent la valeur d’une blanche (compter 1 et 2  et le son a disparu): plus de puissance c’est la possibilité de ‘faire sonner’ plus longtemps votre instrument . Gagner de la longueur de son ou des résonances harmoniques est intiment  corrélé avec la puissance de votre instrument, quand celui est fait dans les règle de l’art. Et vous bénéficierez ainsi de plus de matière sonore  et des notes qui « tiennent » plus longtemps.
  • Plus puissance, signifie aussi plus de nuances avec la capacité de faire des vrais crescendo et des notes réellement appuyées ou au contraire plus discrètes. La musique est elle indissociable des intentions musicales.. encore faut il que l’instrument puisse les traduire
  • enfin plus de puissance, c’est avoir aussi de la réserve et de permettre à ses doigts de réduire les efforts et d’avoir un jeu préservé. Que ce soit pour les amateurs ou les professionnels un instrument plus puissant pourra leur épargner des fatigues voire même des pathologies. Jouer sur des lattice ou des Double-tables c’est avoir la sensation effleurer les cordes pour avoir déjà un bon rendu sonore.

Par expérience, nous connaissons les bénéfices que les guitaristes trouveront avec une guitare puissance, paradoxalement ce n’est pas forcément de jouer plus fort mais d’avoir un jeu plus aéré, de pouvoir plus facilement faire entendre les voix intermédiaires et même de faire ressortir une cadence rythmique d’un accompagnement. Les basses viennent en renfort plus longtemps des parties mélodiques. Enfin parce que la guitare sonnera plus fort, le jeu pourra être plus tempérés / fluide et permettra aux guitaristes avertis de ralentir leurs jeux pour faire place belle aux développements mélodiques et harmoniques.

Bien sûr , cela demande un travail pour la main droite qui devra apprendre à gérer la palette sonore et la nouvelle amplitude sonore. C’est toujours déroutant mais au combien passionnant.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez nos actualités, nos nouveautés et nos nouvelles vidéos

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com