La modernité est au Japon  ce que  le pinot noir est à la Bourgogne,  le confit à la Dordogne ou le camembert à la Normandie !  Dans un pays où les voitures et les vélos sont rangés  à la verticale dans les parking publics par des robots, il peut semblait curieux que la lutherie Japonaise soit restée majoritairement traditionnelle avec de nombreux luthiers formés en Espagne qui se revendiquent de la tradition Espagnole.

Et bien cela s’explique simplement par la constatation que les élèves ont dépassé leurs maîtres.

Nous avons testé de nombreuses guitares espagnoles de grands luthiers (école de Grenade et de Madrid) et force est de constater que peu d’instruments nous ont étonné. L’artisanat semble être resté la marque des luthiers espagnols avec d’énormes différences en matière de qualité de production.Face à une demande mondiale, les luthiers espagnols distribuent 50% du fruit de leurs travail grâce à des revendeurs implantés dans le monde entier, ils consacrent peu de temps à la recherche de nouvelles améliorations et innovations. Bien sûr il y a quelques grandes Paco Marin, Antonio Montero ou Bernabé mais celles-ci sont rares et destinées souvent uniquement aux grands noms de la guitare classique. Souvent partagés entre production de masse et production d’exception, appartenant à des 2ème voire 3ème générations de luthiers, ils innovent peu.

Les Japonais presque tous formés initialement en Espagne et notamment Masaki Sakurai ont développé un savoir-faire innovant qui s’appuie sur le respect des règles de construction de la lutherie espagnole. L’esthétique des guitares est fondamentale, les filets nombreux, les rosaces de toute beauté et les bois triés sur le volet .. ce qui n’est moins le cas en Espagne.  Mais ce n’est pas tout, la production est consistante et portée par un marché intérieur exigeant.

Nous avons vendu 2 guitares modèle Maestro-RF du luthier Sakurai en 2017. Les deux étaient puissantes, soyeuses comme peut l’être l’épicéa et avec une séparation des voix étonnante. Il nous reste en stock une Maestro de 2016 en état neuf tout aussi étonnante.

Petit rappel : Masaki Sakurai est le neveu de Masura Kohno, il a repris le flambeau au décès de son oncle avec deux gammes de guitares : les Kohno Sakurai sur le modèle des guitares de son oncle et ses propres modèles sous sa marque Sakurai. Cette Sakurai Maestro n’a rien à voir avec les modèles Kohno. Elle est  plus puissante et avec des notes pleines et soyeuses et intègre toutes les recherches menées par Masaki Sakurai.

Pour plus d’information sur cette Maestro 2016 , cliquez sur le lien.

Sinon écoutez la différence ….

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez nos actualités, nos nouveautés et nos nouvelles vidéos

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com